COMMUNIQUÉ DE PRESSE

La liste AD&N dénonce les courriers de pression envoyés par le bourgmestre Eerdekens aux agents communaux de la Ville, du CPAS et de la Régie des Sports d’Andenne

La liste AD&N, qui se présente aux élections communales du 14 octobre à Andenne, dénonce avec force les pratiques d’influence honteuses pratiquées par la majorité socialiste actuelle.

Dans un courrier daté du 5 octobre 2018, envoyé à l’ensemble des fonctionnaires de la Ville, du CPAS d’Andenne et de la Régie des Sports, le bourgmestre et d’autres hauts responsables de la ville, commentent et critiquent les prises de position d’une liste concurrente, quelques jours avant la tenue du scrutin. Le courrier est rédigé sur papier en-tête et porte donc la marque d’une communication officielle (copie du courrier en pièce jointe).
AD&N se réserve le droit de déposer plainte auprès des instances responsables pour viol de la loi sur les dépenses électorales et abus dans l’utilisation des canaux officiels de la ville à des fins de pression et d’influence sur des agents publics, dans le but de récolter des gains électoraux.
Ce type de pratiques est non seulement totalement contraire à l’éthique mais elles font aussi penser à des comportements d’une autre époque qui n’ont visiblement toujours pas disparus dans le chef des représentants de la majorité en place à Andenne. Les agents de la ville sont des citoyens comme les autres qui ont leur libre arbitre et n’ont pas besoin que leur hiérarchie leur indique comment ils doivent penser. Pour AD&N, l’administration doit pouvoir continuer à être neutre et autonome !
Sans compter que le document véhicule bien évidemment toute une série de mensonges et contre-vérités sur le contenu même de nos propositions.
Notons qu’il est cocasse de lire le nom de certains signataires de ce courrier… pour affirmer l’indépendance de l’administration et se défendre de népotisme.
0