Déclaration de politique générale

Au cours de l’installation du nouveau conseil communal ce 3 décembre 2018, Étienne Sermon a été désigné chef du groupe AD&N au conseil. Ce dernier a prononcé le discours d’investiture que présente traditionnellement chaque chef de groupe.

Tout d’abord, qu’il me soit permis, au nom du groupe AD&N (Andennais Dynamiques et Novateurs) de féliciter l’ensemble des élus – tous partis confondus – qui se retrouvent aujourd’hui assis autour de la table de notre Conseil communal. Des félicitations particulières méritent d’être adressées aux dames élues qui, une fois encore, sont plus nombreuses que leurs homologues masculins.

Mener une campagne électorale est une belle aventure. Être élu est une responsabilité ! Cette responsabilité qui nous a été confiée par l’électeur est un honneur dont nous devons mesurer l’importance mais également la gravité.

S’il est de notre rôle de gérer au mieux la Ville d’Andenne, c‘est aussi l’une de nos missions de renvoyer une image digne et noble du travail que nous accomplissons au quotidien à la Ville afin que nos concitoyens conservent, voire développent leur confiance à l’égard des institutions publiques. La Commune est la première de ces institutions. C’est elle qui est la plus proche du citoyen, de ses préoccupations et de son quotidien. C’est elle qui peut y répondre – avec ses moyens, bien sûr – le plus directement à ses demandes.

Si nous pouvons nous réjouir et être fiers de ne compter aucun représentant de partis extrémistes ou populistes au Conseil communal d’Andenne, nous pouvons par contre déplorer que près de 20% des Andennais ne se soient pas exprimés dans les urnes le 14 octobre dernier. Pour relever ce défi démocratique, nous devons impérativement mener un travail pédagogique non-partisan – j’insiste – auprès des Andennaises et des Andennais afin de conserver et protéger nos démocraties qui, petit-à-petit, peuvent être mises à mal dans le monde mais aussi, à certains égards, dans notre propre pays. Le groupe AD&N croit plus que jamais en l’institution locale et fera tout ce qui est en son pouvoir pour qu’elle fonctionne selon l’esprit qui l’a fait naître et qui fait que les citoyens s’y reconnaissent encore aujourd’hui. Pour cela, nous veillerons à ce que notre Ville connaisse un regain de vitalité démocratique, les citoyens auront voix au chapitre, ils seront écoutés !

Nous avons besoin d’une Ville d’Andenne forte et sûre de son destin. Les Andennais aspirent à une Ville qui porte haut la voix de la liberté et de la solidarité et qui sache inventer l’avenir, son avenir, leur avenir. Quelques Andennaises et Andennais se sentant oubliés par ce vaste mouvement du monde, devront être mieux protégés. Tout ce qui forge nos solidarités devra être réinventé et fortifié. L’égalité face aux accidents de la vie devra être renforcée tout en exigeant de chacun une contribution positive – même minime – envers la société.

Les Andennais souhaitent une Ville pleine d’audace et de liberté, d’exigence et d’égalité, de solidarité et d’innovation,… Ensemble, développons de nouvelles démarches culturelles, de nouveaux modèles sociaux, une démocratie totalement transparente et participative – avec, entre autres, la mise en ligne vidéo de nos Conseils communaux. Nous avons besoin d’une fiscalité juste, d’un centre-ville accueillant et de commerces florissants, d’un environnement respecté et d’un cadre de vie agréable, d’une volonté de relever les défis climatiques et énergétiques qui se dressent devant nous, d’une offre de logements dignes et de formations qualifiantes pour des emplois de qualité, d’une mobilité repensée et d’un développement urbain harmonieux et surtout intégré dans le respect de tous…

Vous l’aurez compris, le groupe AD&N sera extrêmement attentif à ces thématiques et ne cédera rien de ses engagements.

En votant à 31% pour la liste AD&N, les électeurs ont souhaité embrasser l’avenir, se donner collectivement un nouvel élan, réaffirmer leur foi dans des valeurs démocratiques et de respect. AD&N – un groupe pluraliste, ouvert et libre – qui se présentait pour la première aux suffrages des Andennais à susciter un espoir, un espoir d’avenir. Un groupe de neuf sièges (hormis la liste majoritaire), cela ne s’était jamais vu à Andenne depuis la fusion des communes en 1976.

Le mandat que les Andennaises et les Andennais ont confié à AD&N est d’une exigence absolue. Rien n’affaiblira notre détermination, rien ne nous fera renoncer à défendre en tout temps et en tout lieu les intérêts de nos habitants. Le témoignage de leur confiance nous emplit d’une immense énergie.

Le groupe AD&N espère très sincèrement pouvoir travailler avec l’ensemble des élus dans un seul et même objectif pour le bien-être des citoyens que nous représentons toutes et tous.

Mais pour cela, nous devons tous faire preuve de respect et d’écoute. Des promesses ont été faites en termes de transparence et de collaboration. Je pense ici à des commissions communales ou à des groupes citoyens. AD&N aspire à leur concrétisation immédiate.

L’écoute et le respect seront la clé de voute de la qualité du travail que nous produirons tous ensemble. L’histoire l’a déjà démontré avec le projet du Phare, le soutien au maintien du personnel communal, la rénovation de la piscine, la création de l’espace sportif de Petit-Warêt,… Il n’y a aucune honte à reconnaître l’apport d’autres personnes ou d’autres groupes politiques aux réalisations communales. Que du contraire, c’est une preuve de grandeur et de dignité politique !  Nous avons la conviction qu’unis – et non pas un homme seul – nous pourrons assumer collectivement les responsabilités qu’implique l’avenir de notre Ville et en écrire les plus belles pages de son histoire.

Nous appelons de tous nos vœux ce respect mutuel. Les derniers jours de campagne ont été tristes et salis par des attaques indignes qui ne provenaient pas de notre groupe. Ce manque de respect doit à présent faire partie des veilles pratiques politiques qui en 2019 n’auront plus lieu d’être dans un pays démocratique.

Le groupe AD&N est conscient de sa mission. Nous servirons nos concitoyens tout en comptant sur eux et en écoutant leur avis pour mener à bien la tâche exaltante qui nous attend.

En ce qui concerne AD&N, nous sommes d’ores et déjà au travail.

Je vous remercie et vous souhaite à toutes et tous six années de travail fructueux et efficace pour le bien d’Andenne et de tous ses habitants.

Pour le groupe AD&N,
Étienne SERMON
conseiller communal

0