Plusieurs Andennais nous ont demandé notre position en matière de bien-être animal. Cette question a été posée par GAIA à tous les partis politiques traditionnels.

Pour AD&N, le vote du Code wallon du bien-être des animaux adopé le 3 octobre 2018 au Parlement wallon répond déjà largement à la problématique.

Toutefois, il nous semble utile de préciser nos intentions quant aux questions posées par GAIA :

    • un échevin du bien-être animal : oui, nous désignerons un·e échevin·e en charge du bien-être animal
    • une police des animaux : oui
    • pour une politique de stérilisation des chats : oui
    • pour la fin des manèges à poneys, et le contrôle de l’interdiction des animaux en loterie : oui
    • pour une gestion éthique des populations de pigeons : oui
    • les feux d’artifice seront moins bruyants, ou ne seront pas : non, leur fréquence est très faible à Andenne
    • éveiller au bien-être animal dans les écoles : oui
    • pour des zones sans laisse pour chiens : oui
    • pour que les animaux de compagnie soient admis dans les maisons de repos, les logements du CPAS… : oui, sauf dans les espaces médicalisés des maisons de repos et de soins.
    • pour une interdiction de la vente d’animaux de compagnie sur les marchés : oui, interdiction totale de vente d’animaux sur le marché communal.
0