Ce mardi 23 avril, le mouvement AD&N a élu à sa tête une équipe forte et dynamique afin de se structurer, dynamiser son action et proposer encore plus d’idées pour Andenne et ses habitants.

Il y a un an naissait le mouvement politique pluraliste AD&N (Andennais, Dynamiques et Novateurs), rassemblant diverses tendances politiques et basé sur une réelle ouverture à de nombreux citoyens indépendants souhaitant s’investir de manière démocratique dans le développement de leur commune. Lors des élections du 8 octobre, ce nouveau mouvement a remporté plus de 30% des voix et, le 3 décembre, ce ne sont pas moins de neuf Conseillers communaux AD&N – soit un tiers du Conseil communal – qui ont prêté serment.

À la suite de l’excellente collaboration interne et pour répondre à ce succès ou cet appel fort des Andennais lors des élections communales, AD&N s’est structuré. Des statuts ont été élaborés et une élection interne a été organisée ce mardi 23 avril. Les personnes suivantes ont été élues à la tête d’AD&N :

  • Président d’AD&N : Jean-Marie Mathieu, ancien Directeur général du CPAS d’Andenne ;
  • Vice-présidente d’AD&N : Cécile Langenscheid, ancienne fonctionnaire européenne et bénévole dans le secteur associatif ;
  • Secrétaire d’AD&N : Christine Sepulchre, correctrice-réviseuse ;
  • Trésorier d’AD&N : Eddy Sartori, ancien comptable et apiculteur connu à Andenne, premier suppléant AD&N au Conseil communal ;
  • Animateur d’AD&N : Christian Mattart, employé dans une structure de jeunesse, développeur web, traducteur et Conseiller communal à Andenne.

Il est à noter qu’en moins de cinq mois, les élus AD&N ont déjà engrangé plusieurs succès pour Andenne :

  • La mise en place de deux commissions communales et le début d’une réflexion sur la retransmission des débats du Conseil communal pour plus de transparence et de participation ;
  • Des débats budgétaires d’une haute tenue technique pour une meilleure qualité de vie des habitants d’Andenne ;
  • Des réflexions pour dynamiser le commerce local et la localisation du marché hebdomadaire ;
  • Des débats importants sur un développement territorial harmonieux d’Andenne avec un « stop » à l’actuelle vision « tout-au-béton » ;
  • La résolution de certaines difficultés à l’égard du parking du centre-ville et un soutien à la mise en place de deux heures gratuites dans le parking souterrain ;
  • etc.

Le groupe AD&N prépare d’ores et déjà de nouvelles actions de proximité avec la population et continue à travailler sur plusieurs dossiers afin de contribuer pleinement au développement de la Cité des Ours… À suivre !

0