Je sais que notre bulletin communal andennais est assez complet. On y trouve des informations utiles aux citoyens mais néanmoins, ces derniers temps, j’ai pu constater que dans d’autres communes, le bulletin communal était différent du nôtre.

En effet, dans des communes comme Gesves, Ciney, Yvoir, Villers-le-Bouillet, Flémalle, Tellin, Ottignies-Louvain-la-Neuve, Woluwe-St-Lambert, … on trouve en fin de bulletin communal une ou deux pages consacrées aux travaux des différents groupes qui composent le Conseil communal. Le plus souvent, chaque parti bénéficie d’une demi page pour s’exprimer.

En aucun il ne s’agit d’une tribune politique, il s’agit réellement de laisser quelques lignes à chaque groupe politique afin que chacun puisse s’exprimer sur les projets défendus, les actualités, et tout cela dans un souci de transparence. 

Lors des élections d’octobre 2018, les électeurs nous ont tous choisis pour siéger autour de cette table et donc nous les représentons quels que soient nos groupes politiques.

Les décisions prises lors des Conseils communaux sont votées par nous tous et même parfois en tenant compte de certaines remarques, voire de nouvelles idées proposées par la minorité en place.

De la même manière que je vous avais interpellés lors du Conseil communal du 25 février 2019 au sujet de la retransmission des Conseils communaux, je vous fais part ici de ma demande pour plus de transparence et de loyauté envers les citoyens via le bulletin communal.

Nous pensons que les Andennais devraient avoir accès à toutes les visions politiques de notre belle commune.

Pour cette raison, AD&N propose que tous les groupes politiques démocratiques puissent publier dans les colonnes du bulletin communal, dans un espace bien défini et bien indiqué comme tel. Dans le contexte de la crise de confiance actuelle vis-à-vis du monde politique, les citoyens demandent de plus en plus de transparence de la part de leurs élus, plus de participation citoyenne et plus de diversité. Dans ce cadre, il est tout à fait pertinent de donner accès à tous les citoyens à une expression plurielle des différentes visions de la société, tout bénéfice pour enrichir et éveiller l’esprit critique des citoyens.

À chacun ensuite de se faire sa propre opinion.

Pour mettre en œuvre une telle disposition, l’Union des Villes et des Communes de Wallonie (UVCW) a d’ailleurs proposé la possibilité d’intégrer un chapitre spécifique dans le règlement d’ordre intérieur du Conseil communal.

Dans un souci de renforcement de l’expression démocratique et de la transparence, le Conseil communal peut-il intégrer une telle disposition dans notre ROI rendant ainsi le bulletin communal ouvert à tous ?

Interpellation déposée par Caroline Lomba au conseil communal du 27 mai 2019.

0