Fin 2019, le coronavirus déferlait sur l’ensemble de la planète et, depuis, nous déplorons plus de 117 millions de personnes contaminées et surtout 2,6 millions de décès. Le 17 mars 2020, le gouvernement annonçait que la Belgique entière devait se confiner. A l’échelle de notre pays, ce ne sont pas moins de 790.000 cas d’infections qui ont été relevés depuis et plus de 22.000 décès à déplorer.

Après un an, nous aurions souhaité un état de la situation à Andenne.

Tout d’abord, pouvez-vous nous communiquer le nombre de contaminations et de décès à Andenne depuis le début de la pandémie ? A l’heure de rédiger ces lignes, les chiffres relatifs à notre commune fournis par Sciensano, semblent indiquer une incidence de cas de COVID en augmentation à Andenne, pouvez-vous nous confirmer cette information ? Etes-vous avisés de l’état de la vaccination des habitants de notre Commune (nombre d’Andennais vaccinés, vaccination des métiers de première ligne, convocations pour se faire vacciner à Namur ou à Huy, centre de vaccination itinérant à Andenne,… mon collègue Hugues Doumont va d’ailleurs développer ce denier élément dans quelques instants) ? Existe-t-il encore des « red points » d’infection dans notre commune (entreprises, écoles,…) ? Qu’en est-il de nos maisons de repos ? Qu’en est-il du secteur de l’enseignement ? Comment se portent nos élèves et nos enseignants après une année de cours perturbés ? Qu’en est-il de la culture à Andenne (Phare, Centre culturel, événements,…) ?

En cas de troisième vague ou de nouvelle pandémie dans le futur, quels enseignements la Ville et le CPAS tirent-ils de cette crise sanitaire et quels dispositifs seront mis en place et pérennisés ?

Au niveau économique, une étude de Graydon et de la FEB indique que globalement, l’économie belge devrait se contracter d’environ 7% en 2020 par rapport à 2019, soit la plus grande récession de l’après-guerre. L’impact négatif du Brexit ou d’une troisième vague d’infections par la COVID-19 risquait d’amplifier davantage cette spirale négative. Par contre, si les stratégies de vaccination en Belgique (et à l’étranger) entrainent un pourcentage de la population immunisée suffisamment élevé d’ici aux mois d’été, l’activité économique pourrait rebondir dans la deuxième partie de l’année 2021. Néanmoins, l’activité économique au quatrième trimestre de 2021 serait encore inférieure d’environ 1% à celle de fin 2019, contre 5% encore au deuxième trimestre. Cette étude nous indique également que les entreprises les plus en difficulté face à la crise sont celles qui emploient de 1 à 50 travailleurs.

Et à Andenne ? L’e même étude nous apprend qu’à Andenne, le pourcentage d’entreprises considérées toujours « saines », se situe entre 56,7% et 60,9%. Pouvez-vous nous confirmer cette information ? Devons-nous déplorer des faillites d’entreprises andennaises à cause de la crise du coronavirus ? L’emploi des Andennais a-t-il été affecté par cette crise ? La pandémie aurait-elle permis à certaines entreprises de naitre ou de « rebondir » et à certains travailleurs de se reconvertir ? Quelles collaborations (avec le BEP,…) ont été mises en place pour aider nos entreprises et nos travailleurs ?

Enfin, pouvez-vous déjà chiffrer l’impact de cette crise sur le budget communal ? Au niveau national, on annonce que cette crise coûtera plus de 33 milliards dont au moins 100 millions assumés par les Villes et communes. Quid des répercutions sur les années fiscales 2021 et 2022 ?

Je finirai ici mon interpellation en remerciant tous les membres du personnel de la Ville qui, de diverses manières et durant un an, n’ont pas ménagé leurs efforts pour aider les Andnnaises et les Andennais à lutter contre ce virus. Merci également à toutes celles et à tous ceux qui se sont mobilisés (je pense entre autres à toutes les personnes qui ont réalisé des masques durant la pandémie). Qu’ils soient toutes et tous remercier lors d’une prochaine cérémonie… dès que celle-ci pourra se faire sans risque. Et que l’on se souvienne aussi du nom de tous les habitants de notre Ville qui ont perdu la vie à cause de la COVID-19.

Je vous remercie pour vos réponses.

Étienne Sermon

Interpellation déposée au conseil communal du 22 mars 2021.

Étienne Sermon
Conseiller communal

0Shares
0