Le groupe politique AD&N dans son entièreté (les sections locales CDH et Ecolo ainsi que les citoyens non-étiquetés) se positionne clairement et fermement contre le projet Comfort Energy (dépôt d’hydrocarbures) à proximité du pont d’Andenne et donc du centre-ville.

AD&N dit non pour des raisons entre autres de sécurité mais aussi d’urbanisme, d’environnement, de nuisances, ce projet ne peut tout simplement être localisé en l’endroit.

AD&N dit non car, bien que le dossier n’en soit actuellement qu’à l’instruction au niveau communal, le groupe AD&N a eu un contact direct avec Carlo Di Antonio (CDH), ministre wallon en charge de l’Aménagement du territoire et de l’Environnement.

Le ministre dément « avoir aidé » Comfort Energy à redéposer son dossier et rappelle qu’il a déjà refusé une première fois ce dossier.

AD&N dit non à ce projet et s’engage pour accueillir des entreprises respectueuses de l’environnement et du cadre de vie des Andennaises et Andennais.

0