Andenne, des villages et des quartiers où il fait bon vivre

Andenelle

  • Rendre davantage attractive la place d’Andenelle, renforcer son rôle de centre plutôt que de carrefour. Y soutenir les commerces de proximité.
  • Suivre avec attention les travaux structurels et rendre la rue des Pipiers, depuis bien trop longtemps en chantier, à ses habitants et à la circulation.
  • Veiller aux aménagements de voirie nécessaires, entre autres, à une diminution de la vitesse des véhicules sur la N90 reliant Andenne à Huy.
  • Faciliter la circulation automobile, piétonne et cycliste.
  • Rénover les tronçons routiers en mauvais état, et où la circulation pose problème. Veiller à la rénovation des trottoirs et à la sécurité des piétons.
  • Entretenir, dégager et mettre en valeur le ruisseau d’Andenelle et ses berges. Aménager l’ancienne voie du tram, qui relie Andenelle à Coutisse.

Bonneville

  • Réaménager un espace ou une place de rencontres au centre de Bonneville et rénover le terrain de football.
  • Refuser tout projet de carrière sur le site du Bois de Mâle Plume, pour un avenir sans nuisances.
  • Ne plus autoriser les projets immobiliers trop conséquents, en rupture avec l’habitat existant.
  • Veiller à la propreté au sein du village, tout comme au respect des limitations de vitesse. En collaboration avec les TEC, développer les services de transports en commun vers Andenne.
  • Organiser des manifestations et visites de l’Eglise, qui est un monument classé.

Coutisse et Groynne

  • Préserver le caractère champêtre et rural du village ainsi que de ses lieux de patrimoine (chapelle de Bousalle…).
  • Entretenir et nettoyer les rues du village afin de conserver un environnement agréable à vivre.
  • Sécuriser la chaussée de Ciney en contrôlant la vitesse des véhicules (radars préventifs et répressifs). Baliser, aménager et sécuriser les sentiers de promenade et les routes pour les piétons, cyclistes, cavaliers et autres promeneurs.
  • Promouvoir et favoriser le développement de commerces de proximité, peu présents dans ces villages.
  • Soutenir les initiatives citoyennes locales (Coutisse en fête) et développer un espace de rencontre (salle, plaine de jeux…).
  • Penser aux citoyens moins mobiles (personnes âgées isolées, personnes précarisées) et développer des aides pour les déplacements de la vie quotidienne (taxi social) vers le centre-ville : courses, santé, loisirs…

Landenne et Petit-Warêt

  • Réactiver d’urgence le dossier de restauration de l’Eglise de Landenne, sur base d’un cofinancement entre la Région et la Commune.
  • Déployer une signalétique valorisant les origines landennaises de l’écrivain Jean Tousseul ainsi que d’autres particularités historiques (potales…).
  • Evaluer, adapter et renforcer les aménagements destinés à la sécurité routière à l’intérieur du village, en tenant compte des impératifs des agriculteurs locaux.
  • En concertation avec la Région en ce qui concerne les aménagements routiers nécessaires, prendre les mesures destinées à sécuriser la traversée de Velaine.
  • En cohérence avec le futur PCDR et en tenant compte de la densité démographique de Petit-Warêt, favoriser l’émergence d’une maison de village accessible aux jeunes et aux associations de la localité.

Maizeret

  • Conserver la dimension rurale du village et, bien évidemment, y intégrer tout projet de nouvelle construction.
  • Réaménager globalement les espaces devant l’Eglise, et ce jusqu’à la salle des fêtes. Rénover la salle des fêtes et ses équipements, y prévoir un espace pour le comité des fêtes local.
  • Diminuer la vitesse des véhicules et renforcer la sécurité routière, spécifiquement sur la N90.
  • Préserver et valoriser les bords de Meuse.
  • Soutenir les nombreuses festivités locales.

Peu d’eau et Hautebise

  • Préserver l’aménagement actuel du Bois d’Heer, en veillant au respect des habitants et de l’environnement.
  • Etre attentif à l’aménagement et à l’équipement des voiries ainsi qu’à la vitesse des véhicules sur la Chaussée de Ciney. Avec les TEC, développer l’offre de transports en commun allant vers le centre-ville et la gare.
  • Permettre une meilleure cohésion entre les services et associations travaillant dans le quartier de Peu d’Eau et promouvoir le travail en réseau.
  • Mettre en évidence le travail effectué par les Logis andennais et la Régie des Quartiers (travaux de rénovation, accompagnement…). Développer les actions de terrain permettant d’intégrer au mieux les besoins des habitants des logements publics et ceux des propriétaires.
  • Améliorer l’éclairage des ruelles et zones de garages pour éviter un sentiment d’insécurité.

Namêche

  • Diminuer la vitesse des véhicules lourds et renforcer la sécurité routière partout dans le village.
  • Finaliser le projet de nouvelle salle des fêtes de Namêche et rendre celle-ci fonctionnelle dans les meilleurs délais pour soutenir le secteur associatif local.
  • Encourager la création d’une association des commerçants et des forces vives du village pour l’organisation d’événements (relancer la fête du 15 août…).
  • Travailler quotidiennement à la propreté de Namêche (quartier de la gare, aménagements…).
  • Etudier la possibilité de créer un espace de jeu / espace de détente sur le haut de Namêche, qui soient accessibles à tous.

Sclayn

  • Diminuer la vitesse des véhicules et renforcer la sécurité routière sur la N90, spécifiquement aux abords des écoles et des passages pour piétons.
  • Sécuriser, aménager, embellir et valoriser les bords de Meuse pour les promeneurs, les véhicules, les pêcheurs…
  • Rénover le Monument aux Morts de la place de Sclayn et y remettre la statue qui se trouvait en son sommet.
  • Restaurer et promouvoir le patrimoine historique et naturel de Sclayn (grotte Scladina, Chapelle…).
  • Mettre en place des aménagements plus structurés et plus pratiques (entre autres en ce qui concerne le parking) aux abords du terrain de football et de la salle communale.

Thon-Samson

  • Préserver le caractère champêtre du village de Thon-Samson, labellisé « Plus beau village de Wallonie » et y intégrer avec soin le nouveau bâti.
  • S’opposer fermement à tout projet de carrière sur le site du bois de Mâle Plume et envisager un avenir sans nuisances pour les riverains en ce qui concerne la carrière Transcar.
  • Travailler sans relâche à la propreté et à l’entretien du village et veiller à la sécurité routière et au respect des limitations de vitesse. Rénover les tronçons routiers en mauvais état (rue du Trou perdu…).
  • Développer une placette de village dans le tournant de la chaussée de Gramptinne (en face de « Chez Nicolas » et de la pizzeria). Rénover et entretenir les autres lieux de rencontre du village.
  • Consolider la Tour Lapidon et en retirer l’échafaudage.

Seilles

  • Améliorer la convivialité de la place Wauters en installant des infrastructures pour les enfants au sommet de la place, y réduire la place de la voiture au minimum nécessaire pour sécuriser les abords de l’école communale et du parc.
  • Sur tout l’axe Tramaka, réduire le sentiment d’insécurité : créer des effets de porte pour ralentir le trafic, aménager des trottoirs au moins sur un côté de la voirie, créer des passages pour piétons avec éclairage différencié à intervalles réguliers…
  • La population des quartiers de Seilles se densifie, tenons-en compte pour avoir une réflexion en matière de mobilité lors de tout aménagement de voirie (trottoirs accessibles aux poussettes et PMR, pistes cyclables, …) ;
  • Donner les moyens à la zone de police d’appliquer une politique plus répressive contre les incivilités (déjections canines non ramassées, dépôts sauvages de mégots et de déchets, stationnement sauvage…) ;
  • Avec les instances compétentes, réaménager le pont du chemin de fer (arrêt du Château de Seilles) : en mauvais état, trop étroit, visibilité faible, pas d’accès PMR et poussettes aux arrêts SNCB et TEC…

Vezin et Ville-en-Warêt

  • Mettre en place un transport en commun qui relie Vezin au centre-ville d’Andenne.
  • Entretenir (ou créer) et rendre accessibles les abords des trottoirs et arrêts de bus. Veiller également à la rénovation des voiries secondaires.
  • Etre attentif à la sécurité routière et notamment aux limitations de vitesse, tant au coeur du village qu’en périphérie.
  • Favoriser les échanges entre villageois, en aménageant et en sécurisant les lieux de rencontre.
  • Apporter l’aide logistique, administrative et financière aux associations locales lors des activités organisées par celles-ci.

Gouvernance

Une gouvernance soucieuse d'éthique et de participation citoyenne

Économie

Pour l'essor économique d'Andenne : une identité, une stratégie, des actions, des emplois

Social

Une commune sociale,
solidaire,
où il fait bon habiter

Territoire

Un territoire
où cultiver la qualité,
où se déplacer en sécurité

Enseignement, extrascolaire

Une offre scolaire et extrascolaire qui nous connecte au monde

Environnement

Un environnement de qualité
pour une qualité de vie
en bonne santé

Vivre-ensemble

Une commune
où il fait « bon vivre-ensemble »,
qui unit les générations dans le respect, la fête et le souvenir

Culture, tourisme, patrimoine

Une offre culturelle, sportive et touristique enracinée dans notre patrimoine, pour mieux déployer nos ailes

Sécurité

Policiers et pompiers mieux dotés, victimes mieux accueillies,
incivilités mieux combattues…
pour une meilleure qualité de vie !

Finances et administration

Une gestion juste de nos ressources communales humaines et financières

Andenne, des villages et des quartiers où il fait bon vivre

Pour chacun des villages et quartiers d’Andenne, voici des propositions qu’AD&N souhaite contribuer à réaliser, certaines dans l’immédiat, d’autres sur le long terme. Celles-ci ont été élaborées par des habitants des différents villages, bien au fait de ce qui se déroule près de chez eux.

0