Création d’une « Commission communale des Finances et de la Prospective » et d’une « Commission communale du développement territorial et du centre-ville »

Les Commissions communales sont un outil de travail interne au Conseil communal. Elles ont pour mission de préparer les discussions et débats des séances du Conseil. Pour le groupe AD&N, ces Commissions doivent être mises en place idéalement en début de législature selon la nécessité afin de préparer et d’approfondir les importants dossiers présentés au Conseil communal (ce dernier gardant légalement le pouvoir de décision). Ces Commissions communales sont composées de Conseillers communaux qui se spécialisent dans certaines matières. Ils siègent dans le respect de l’équilibre politique, c’est-à-dire suivant une répartition proportionnelle entre les groupes qui composent le Conseil afin de garantir la représentativité équilibrée et démocratique respectant le résultat des élections.

La mise en place de Commissions, comme cela se fait dans beaucoup d’autres municipalités – même bien plus petites qu’Andenne – est un acte de professionnalisation et de perfectionnement qui nous aiderait à poser des diagnostics et des analyses approfondies, à organiser des auditions techniques et bien évidemment des consultations citoyennes, et, in fine, de faire des propositions concrètes,…  Cela permettrait aux divers élus d’échanger des idées constructives et fructueuses afin de mûrir et d’améliorer les décisions de notre Conseil communal sur les grands dossiers de la législature qui auront immanquablement un impact direct sur la vie quotidienne de nos concitoyens.

Étienne Sermon présente la motion visant à mettre en place des commissions communales.
Étienne Sermon présente la motion visant à mettre en place des commissions communales.

La Ville d’Andenne présente des perspectives d’avenir a priori prometteuses, tant d’un point de vue démographique (croissance globale de la population de 9,56% et donc supérieure à la moyenne régionale, évolution positive de la population active de 2,23%, augmentation de la population de plus de 65 ans de 42%,…) que financier (croiser des indicateurs financiers et budgétaires avec les données démographiques de notre Ville serait extrêmement intéressant et nous apporterait un éclairage nouveau sur le développement et l’avenir d’Andenne et sur la préservation du pouvoir d’achat des Andennais).

Ces évolutions démographiques et financières endogènes ou exogènes impliquent immanquablement une responsabilité dans le chef des décideurs communaux. Quelle est votre vision en termes d’équipements collectifs et de services nécessaires à l’aune de ces perspectives d’avenir ? Quelle sera la vision développée par la Ville face à ces enjeux territoriaux et socio-économiques ? Comment cela pourra-t-il se traduire dans les budgets des prochaines années ? Quels impacts à court, moyen et long termes sur la mobilité, les affaires sociales, la qualité de vie de nos concitoyens, sur leur pouvoir d’achat, l’évolution des commerces, le cadre de vie, l’environnement, la rénovation urbaine, l’enseignement et l’accueil des aînés, l’insertion socioprofessionnelle,… ?

Le groupe AD&N croit très sincèrement qu’au travers de la création de ces deux seules Commissions communales (une dédicacée aux Finances et à la Prospective et une seconde dévolue au Développement territorial et au Centre-ville), nous pourrions – tous ensemble – réaliser un travail de qualité qui aborderait les grands enjeux de la législature qui s’ouvre à nous. 

Motion déposée au conseil communal du 4 février 2019. Pour plus d’informations : Étienne Sermon.

0